Mulhouse ISSM / Coup de cœur littéraire

Publié le par Momar MBAYE

Fatou-Diome-gilles-paris.jpgFatou Diome conte le père

Le public est convié à des moments d’échanges et de partage autour de la littérature et de l’écriture, avec l’écrivaine Fatou Diome ce jeudi 9 juin à 17 h à l’ISSM, l’institut supérieur social de Mulhouse, qui organise la fête de la littérature.

Un projet culturel soutenu par le Conseil régional et né de la volonté d’inscrire la littérature dans les formations dispensées à l’Institut Supérieur Social de Mulhouse. Convaincu que « les romans peuvent offrir un regard différent et enrichissant sur le monde qui nous entoure, notamment sur les thématiques sociales », un comité de formateurs et de documentalistes a proposé à toutes les formations dispensées par l’ISSM la lecture de cinq romans sur le thème du père. Ainsi, cinquante-sept étudiants et stagiaires se sont portés volontaires pour lire les livres proposés et se sont réunis en mai dernier afin de choisir leur Coup de cœur littéraire.
« Fatou Diome, une excellente oratrice, un écrivain intelligent, accessible, piquant, surprenant et poétique »

De tous horizons et de tous âges, les étudiants et les stagiaires participants sont aussi bien en formation d’éducateur spécialisé ou d’assistant social qu’en formation d’auxiliaire de vie sociale, d’assistant familial ou en Caferuis (Certificat d’aptitude aux fonctions d’encadrement et de responsable d’unité d’intervention sociale).

 De l’avis des organisateurs, ce projet permet de réunir autour de la lecture et de la littérature un public mixte non seulement par les différentes formations auxquelles ils appartiennent, mais aussi par leurs parcours et leurs expériences de lecteurs. « Une excellente oratrice, un écrivain intelligent, accessible, piquant, surprenant et poétique », c’est en ces termes que les élèves de l’Issm ont défini Fatou Diome, l’écrivaine aux multiples publications sur les thèmes de société, choisie pour venir échanger ce jeudi avec le public dans le cadre du Coup de cœur littéraire 2011, intitulé « Si le père m’était conté… ».

 Cinq ouvrages sélectionnés et mis en compétition

Ce prix littéraire interne à l’ISSM, s'il a pour but d’ouvrir à une lecture littéraire choisie, a contrario des lectures théoriques imposées dans un cursus de formation, permet de plébisciter un ouvrage parmi une sélection de cinq romans ou récits contemporains, écrits en langue française, en lien avec les thématiques du travail social et de la question sociale en général. Les ouvrages retenus pour le Coup de cœur littéraire de l’année 2010/2011 sont les suivants : Un père pour mes rêves, d’Alan Duff ; Lignes de faille, de Nancy Huston ; Le crieur de nuit, de Nelly Alard ; Personne, de Gwenaëlle Aubry ; et Mon père est femme de ménage, de Saphia Azzeddine. Le débat et le vote ont eu lieu le 26 mai dans les locaux de l’ISSM.

S'y rendre: jeudi 9 juin à 17h, ISSM, 4 rue Schlumberger, 68064 Mulhouse, proche de la station de tram Mairie
Tél: 03 89 33 20 07 ou par mail : m.hidot@issm.asso.fr

Momar Mbaye, Dernières Nouvelles d'Alsace

Publié dans Arts et Culture

Commenter cet article