Francfort/ Communauté Sénégalaise / Parachutage du conseiller officiel du Sénégal

Publié le par Momar MBAYE

Une nomination qui fait désordre

 

En Allemagne comme dans d'autres pays, un choix a été fait concernant le conseil supérieur des immigres. Pour une bonne partie des Sénégalais vivant à Francfort, il convient de dénoncer sans réserve le parachutage anti-démocratique du représentant des Sénégalais, qui s’est fait sans l’aval de la communauté sénégalaise concernée.

C´est avec étonnement et non sans un certain agacement que la grande majorité de Sénégalais vivant dans la région de Francfort ont eu vent par le biais d´un journal local “Pfungstadter Eberstadter Woche” que début Avril 2010, à Dakar, « le conseiller officiel du Sénégal » a été nommé par le président de la République du Sénégal, Me Abdoulaye Wade.

Ni l´opacité de cet article de presse ni son contenu sibyllin les portent à croire que cette nomination ne sera un réel moteur de développement économique, ni un outil pour attirer l’intérêt des investisseurs allemands pour le Sénégal. Il ne sera encore moins un outil fédérateur pour capitaliser les synergies et ainsi capter dans leur diversité tous les élans de bonne volonté des ressortissants sénégalais vivant en Allemagne.

Les Sénégalais de Francfort ont tenu à dénoncer les idées peu innovantes véhiculées dans l´article de presse aussi bien que l´image bien vieillotte et surannée qui renferme l´Afrique dans le carcan obsolète d’un continent en retard, « qui danse et qui chante au son des ‘sabars’ et des ‘djembés’ ». La portée médiatique moindre d’un journal local ne peut que témoigner du manque d´originalité de ce nouvel outil qui ne sera que l´instrument personnel d´une petite minorité de Sénégalais. A l’instar des mouvements sénégalais de France, ils dénoncent de vive voix les autorités sénégalaises de tutelle qui de par leur démarche autoritaire et peu démocratique, marginalisent tout un mouvement de citoyens engagés et de bonne volonté, dont la seule aspiration est d’aider les populations locales. Ils sont convaincus, que les divers mouvements de Sénégalais vivant hors du pays d´origine, vont au-delà de leur conviction politique et religieuse pour apporter leur pierre à l´édifice qui les soude tous autour des valeurs d´entre-aide et de soutien. « Si nous nous organisons dans des associations apolitiques, cela démontre que nous voulons tous aller au-delà de l´aide au niveau du maillon familial, de l´action esseulée à l´intérieur de la confrérie religieuse ou du groupuscule politique, » a martelé un des membres de la communauté sénégalaise de Francfort, qui sera vivement reconnaissante à l’Etat sénégalais de ne pas la marginaliser dans cet élan de solidarité qui la lie aux populations locales, parce que, poursuit-il, « les Sénégalais vivant hors du Sénégal ont bien changé dans leur composition, leurs attributs intellectuels et professionnels, et ce serait dommage d´occulter cette nouvelle donne sociale et économique. »

Pour mieux se faire entendre, ils ont prévu de mettre en place très prochainement une pétition pour collecter de signatures visant à témoigner du malaise de la grande majorité des Sénégalais vivant en Allemagne. A leurs yeux, « cette nomination ne traduit que les intérêts personnels d´une minorité aussi bien ici en Allemagne qu´au Sénégal. »

Momar Mbaye

mbayemomar@yahoo.fr

http://mbayemomar.over-blog.net

 

 

Commenter cet article